La PNL : une boite à outils efficace pour se changer soi-même!

PNLLa PNL, qu’est-ce que c’est ?

La Programmation Neuro Linguistique exerce une grande fascination : est-ce une théorie, est-ce un mouvement ? A quoi cela peut-il servir ?
La PNL nait en Californie dans les années 70 : Richard Bandler, étudiant en mathématiques, en informatique et en psychologie s’associe avec John Grinder, linguiste. Ensemble, ils étudient les réussites thérapeutiques de Fritz Perls, fondateur de la Gestalt Thérapie et Virginia Satir, à l’origine de la thérapie familiale.
Ils décident de mettre en commun leurs connaissances, afin de s’atteler à un défi ambitieux. Ils pensent en effet que les personnes qui sont d’excellents communicants, des thérapeutes ou des leaders hors du commun utilisent des stratégies récurrentes, de manière inconsciente, instinctive, automatique. Il s’agit alors de les modéliser afin de pouvoir les transmettre à d’autres.
L’objectif de Bandler et Grinder n’est pas de développer une théorie, il en existe déjà de nombreuses, mais plutôt de créer des techniques efficaces. La PNL se situe du côté du comment plutôt que du pourquoi.
Ce que la PNL a de particulièrement original, c’est donc qu’elle crée des techniques à partir de pratiques ayant prouvé leur efficacité.
Aujourd’hui, la PNL est couramment utilisée en thérapie mais aussi en entreprise, dans les formations à la vente, pour améliorer la prise de parole en public, en recrutement, en tant qu’outil d’évaluation, pour affiner la pratique du sport de haut niveau.

 

Les bases de la PNL

La PNL recherche « ce qui marche ». Elle se fonde sur une orientation vers les expériences positives et vers l’avenir. Elle recherche à s’appuyer, en tant que thérapie sur des réalisations concrètes et vérifiables. Pour cela, elle pose quelques présupposés, qui représentent ses fondations théoriques. En voici quelques uns :

Nous ne pouvons pas ne pas communiquer

Nous sommes constamment dans des systèmes de communication que nous le voulions ou pas. D’ordinaire, les modes de communication sont difficiles à identifier, que ce soient ceux des autres ou les nôtres car ils sont verbaux et non verbaux. La PNL nous aide à mettre à jour et utiliser les meilleurs techniques de communication, les nôtres et celles d’autrui.

La carte n’est pas le territoire

Notre représentation de la réalité n’est que partielle. Ce que nous appelons réalité est une petite partie de la réalité elle-même. Une des conséquences est que nous pouvons toujours élargir notre représentation et changer notre réalité.

La réalité est telle que nous la percevons

Dans la lignée des thérapies cognitives et comportementales, La PNL oriente son action à partir de l’idée que nous percevons le réel à travers des filtres perceptifs : visuels, auditifs, kinesthésiques et gustatifs/olfactifs (VAKOG). Chacun de nous perçoit une réalité très différente. Nous pouvons modifier notre perception de la réalité, en jouant sur la façon dont nous organisons nos perceptions sous forme de séquences. Que ce soient l’apprentissage, les décisions que nous prenons ou même nos préférences amoureuses, ce sont souvent les mêmes séquences qui se répètent. La PNL permet de réorganiser ces séquences afin de leur donner plus d’efficience.

La PNL, ça sert à quoi ?

Toute thérapie est un changement. La PNL est une voie royale pour se connaître soi même et ainsi identifier comment nous fonctionnons et comment changer ce qui nous fait souffrir. Cependant, il faut toujours prendre soin de vérifier si ces changements seront positifs.
Sébastien vient consulter pour des symptômes très invalidants dans son métier : il est bloqué quand il s’agit de prendre la parole en public. Il rougit, se trouble et a l’impression qu’il ne pourra jamais se défaire de cette sensation d’incapacité. Son thérapeute lui propose un « chevauchement d’ancre ». Cette technique PNL consiste à utiliser les correspondances entre les sensations et les pensées. Il s’agit pour Sébastien de s’associer dans un premier temps aux sentiments négatifs qui s’imposent à lui. Son thérapeute lui demande de s’associer profondément à cet état et de lui attribuer une intensité entre 1 et 10. Il lui demande d’évoquer une situation où Sébastien se sent, a contrario dans une dynamique de réussite, un état particulièrement positif. Sébastien repense à ses séances de jogging durant lesquelles il se sent triomphant, sûr de lui et parfaitement bien. Le thérapeute va alors « ancrer »  l’état positif en associant au sentiment éprouvé par Sébastien une sensation physique, telle qu’une pression sur la main ou sur le genou. Il va également ancrer le sentiment négatif ailleurs sur le corps, puis il va activer les deux ancres en même temps et accentuer progressivement l’acre positive, tout en faisant s’atténuer l’ancre négative. Cet exercice sera répété jusqu’à ce que Sébastien sente en lui-même une réponse physiologique positive quand il repense à la situation de prise de parole en public.
La PNL, proche de l’Hypnose Ericksonienne, permet de travailler avec efficacité sur les deux plans du corps et du psychisme. C’est une voie thérapeutique élégante, efficace et (ce qui ne gâte rien), pleine d’humour.


Psychologue EMDR Sophrologie Eva Marechal est Psychologue et Coach spécialisée dans les thérapies brèves (TCC, relaxation, hypnose, PNL, thérapie systémique, thérapie familiale). Elle exerce à Paris au 29 rue Dautancourt dans le XVIIème. (Consulter en cabinet: 01 42 26 40 27 / en ligne (webcam)) (80€ / 45min)
Article précédent
relaxation

Essayez une séance de relaxation et comprenez pourquoi elle marche!

Pourquoi la relaxation? Vous vous sentez submergé par l’angoisse dés le matin, vous êtes gêné ... Read more

Article suivant
thérapie de groupe

La thérapie de groupe, un formidable accélérateur de psychothérapie

Bernard poursuit une thérapie depuis bientôt 6 mois. Après avoir exploré les origines de son ... Read more

Essayez une séance de relaxation et comprenez pourquoi elle marche!
La thérapie de groupe, un formidable accélérateur de psychothérapie

Laisser un commentaire