La thérapie de groupe, un formidable accélérateur de psychothérapie

thérapie de groupeBernard poursuit une thérapie depuis bientôt 6 mois. Après avoir exploré les origines de son problème de timidité, en séances individuelles, son thérapeute lui propose de rejoindre une thérapie de groupe qui travaille chaque semaine sur l’estime de soi. Bernard se rend compte qu’il est loin d’être le seul à souffrir de ce problème. Les autres participants lui montrent d’autres façons d’envisager les différents points qui lui posent des difficultés au quotidien. En outre, il se rend compte que sa participation au groupe le met en position de tester les nouvelles compétences que sa thérapie individuelle lui a permis d’acquérir, tout en restant dans un environnement bienveillant et étayant.
Parmi l’éventail des thérapies, la thérapie de groupe représente un moyen d’une grande efficacité pour travailler sur soi.

Les problèmes sur lesquels la thérapie de groupe est efficace

Apparue aux États Unis dans les années 60, cette forme de thérapie consiste à réunir plusieurs personnes ayant des problématiques communes. Les phénomènes conscients et inconscients qui s’établissent entre les membres du groupe ont une influence thérapeutique sur l’individu lui-même. Le participant dans le groupe se rend compte qu’il n’est pas seul avec son problème et que d’autres ressentent les mêmes choses. Le groupe devient une source d’appui et de force.
Le groupe est très utile pour des personnes souffrant de la peur de l’intimité, le manque de confiance en soi ou en les autres, la perte de l’estime de soi. Il est extrêmement efficace pour aborder les problèmes de sentiment d’imperfection, de solitude. On peut y traiter les problèmes de difficulté à passer à l’action, à se prendre en charge.

Comment fonctionne la thérapie de groupe ?

La pratique de la thérapie de groupe montre que ce sont les facteurs présents dans la dynamique de groupe qui permettent une amélioration de l’état du participant. Durant les séances de groupe, on entend quelqu’un parler et on se dit « je ne suis pas comme ça, soit » et en même temps « oui je suis comme ça moi aussi ». L’environnement sûr, car contrôlé par le (ou les) thérapeute (s) va permettre à des comportements nouveaux et des solutions originales de se mettre en place. C’est aussi l’occasion d’approfondir des problématiques nouvelles qui émergent au fur et à mesure du travail. L’aide vient du thérapeute bien sûr, mais aussi des autres participants, et l’on se retrouve rapidement à devenir soi-même un aidant pour les autres. Cette logique d’entraide permet d’appréhender ensuite différemment les situations de groupe dans la vie réelle qui sont parfois porteuses de beaucoup d’anxiété.

Modes de fonctionnement de la thérapie de groupe : trois idées essentielles

La notion de feed back : Le feed back désigne l’effet de rétroaction d’un résultat sur l’état initial d’un système. Dans un groupe de thérapie, vous pouvez discerner avec plus de clarté que dans la « vie réelle » l’effet que vous produisez par vos actes, vos discours ou votre comportement sur votre entourage. Cela vous permet d’ajuster avec plus de finesse ces différents éléments afin d’améliorer votre communication.
La notion de confiance : C’est la base du fonctionnement du groupe et c’est ce qui rend le travail efficace. C’est par la manifestation d’une confiance réciproque que les participants peuvent faire croître la confiance en soi, si précieuse dans notre vie.
La notion d’ « ici et maintenant » : La dynamique du groupe entraine les participants à interagir et à parler. Le point le plus remarquable consiste en l’acquisition de la capacité de prise de recul sur ce qui arrive dans le présent. C’est un des apports les plus forts du travail thérapeutique en groupe.

Pour qui, la thérapie de groupe ?

Quand on y réfléchit, nous nous trouvons toute notre vie confronté à des situations de groupe : la famille, l’école, le travail etc., toute notre vie se passe en groupe, c’est une situation à la fois banale et angoissante : pour la plupart d’entre nous, affronter le regard d’autrui est une épreuve.
Pour améliorer le travail, le ou les thérapeutes ne choisissent cependant que des personnes qui peuvent tirer bénéfice de ce genre de thérapie et ceux qui peuvent avoir une influence utile sur d’autres membres dans le groupe. Tout le monde peut s’inscrire dans ce type d’approche. N’hésitez pas à vous renseigner et essayer cette approche si efficace.



 

Psychologue EMDR Sophrologie Eva Marechal est Psychologue et Coach spécialisée dans les thérapies brèves (TCC, relaxation, hypnose, PNL, thérapie systémique, thérapie familiale). Elle exerce à Paris au 29 rue Dautancourt dans le XVIIème. (Consulter en cabinet: 01 42 26 40 27 / en ligne (webcam)) (80€ / 45min)



 

 

Article précédent
PNL

La PNL : une boite à outils efficace pour se changer soi-même!

La PNL, qu’est-ce que c’est ? La Programmation Neuro Linguistique exerce une grande fascination : est-ce une ... Read more

Article suivant
thérapie familiale

La thérapie familiale mode d'emploi

Dans la famille de Lucien et Martine tout va bien. Jusqu’au jour où leur fils ... Read more

La PNL : une boite à outils efficace pour se changer soi-même!
La thérapie familiale mode d'emploi

Laisser un commentaire